Kossi Efoui


im


Togo / France
Bourse de Beaumarchais - 1992
Auteur, metteur en scène, comédien


Né en 1962 à Anfoin, Kossi Efoui est titulaire d'une maîtrise de philosophie obtenue à l'Université du Bénin (Togo). Sa participation au mouvement étudiant des années 1980, durement réprimé par le régime, l’a conduit à se réfugier en France.

En 1989, il reçoit le Grand Prix Tchicaya U Tam'si du Concours théâtral interafricain pour sa pièce Le Carrefour. Boursier de Beaumarchais, il est accueilli en résidence d’écriture à la Maison des auteurs du Festival des Francophonies en 1992. Il obtient le Prix du Nouveau Talent Radio de la SACD en 1993, la Bourse de la Création du Centre National du Livre en 1996 et le Grand prix littéraire de l'Afrique Noire 2002 pour La Fabrique des cérémonies. Ce deuxième roman publié en 2001 au Seuil le consacre auprès du grand public comme une des grandes voix de la littérature africaine contemporaine.

Il a été aussi en résidence d'écriture à la Maison du Théâtre et de la Danse à Epinay-sur-Seine (Bourse du CNL, 1993), au Centre National des Écritures et du Spectacle (Chartreuse, Villeneuve-lez-Avignon) en 1996...

En 2007, Kossi Efoui a participé à la deuxième édition de Nouvelles Zébrures. En partenariat avec "Les auteurs vivants ne sont pas tous morts", des extraits de ses textes, publiés ou en cours d'écriture ont été lus à Guéret et Limoges.

En octobre 2008, il était présent aux 25es Francophonies en Limousin pour une lecture de Solo d'un revenant, roman sélectionné pour plusieurs prix littéraires et lauréat du prix Tropiques de l'Agence Française de Développement en avril 2009, du prix Ahmadou-Kourouma décerné au Salon africain du livre, de la presse et de la culture à Genève, en avril 2009, et du prix des Cinq continents de la Francophonie de l'OIF en octobre 2009.

En février 2010, l'Institut de Recherches en Etudes Théâtrales de Paris III-Sorbonne Nouvelle, en collaboration avec la Fondation DAPPER, organise un colloque international "Le théâtre de Kossi Efoui : une poétique du marronnage au pouvoir".

En mars 2011, Kossi Efoui est à nouveau invité à Nouvelles Zébrures, à l'occasion de la publication de son roman L'Ombre des choses à venir. Ce roman fait partie de la sélection du Prix Ouest-France-Etonnants Voyageurs 2011 qui sera décerné le 12 juin par un jury de jeunes lecteurs.





romans


La Polka, éditions du Seuil, 1998.


La Fabrique de cérémonies, éditions du Seuil, 2001.
Grand Prix littéraire de l'Afrique Noire de l'Association des Ecrivains de Langue Française (ADELF), 2002.


Solo d'un revenant, de Kossi Efoui, Editions Le Seuil, septembre 2008


L'Ombre des choses à venir, de Kossi Efoui, Editions Le Seuil, février 2011. Sélectionné pour Prix Ouest-France-Etonnants Voyageurs 2011.

théâtre


Le Carrefour,
Théâtre Sud n° 2 - L'Harmattan, 1990 - Premier prix du concours théâtral interafricain RFI-ACCT, 1989.
Création à la maison de la Culture des Mondes à Paris, mise en scène Tola Koukoui.

Récupérations,
Lansman, 1992.
mise en scène de Grégoire Ingold et de l'auteur, Kinshasa, 1991.

L'entre-deux rêves de Pitagaba conté sur le trottoir de la radio,
Acoria éditions, 2000.
Réalisation radiophonique RFI. Création au Proscenium à Paris, mise en scène Natasha Brunher.
Le faiseur d'histoires (inédit),
création à la Passerelle, scène nationale de Saint-Brieuc, mise en scène par Renaud Herblin, marionnettiste, Théâtre de la Folle pensée, 2000.

La ballade des voisins anonymes, monologue pour un drôle d'oiseau, Paroles d'Aube, 1998.
La Malaventure, Lansman, 1993.
Création par Balagan Système à Kinshasa et tournée en France (1991), mise en scène Grégoire Ingold.

Le Petit frère du rameur, Lansman, 1995.
Création à la Maison du Théâtre et de la Danse d'Epinay-sur-Seine, 1996, mise en scène Nadine Varoutsikos.

Que la terre vous soit légère, Le bruit des autres, 1995.
Bourse d'encouragement de la Direction du Théâtre et de la Danse en 1996.
Création à l'Hexagone de Meylan-Scène Nationale, mise en scène Mamadou Dioume ; au Printemps des Comédiens à Montpellier et au Festival off d'Avignon 1996.

Happy end,
in Brèves d'ailleurs, Actes Sud Papiers, 1997. Présentée en atelier scolaire organisé par la Maison du Geste et de l'Image à Paris-Villette et au T.I.L.F., mai 1997.
Le corps liquide,
in Nouvelles Écritures vol. 2, Lansman, 1998. Création par Théâtre en Scène au Gymnase à Roubaix
Concessions,
Lansman/théâtre de la Digue, 2005
En attente à ...?,
de Kossi Efoui et Raymond Godefroy, création Cie Théâtre Inutile, Amiens, 2005.
Io,
tragédie, Le Bruit des Autres, mars 2006, mise en scène de Françoise Lepoix, Théâtre Paris - Villette - Paris, mars - avril 2006.
Enfant, je n'inventais pas d'histoires...,
conte. Création Cie Théâtre Inutile, 2009.
Voisins anonymes (ballade),
Création en 2011, mise en scène de Nicolas Saelens, Cie Théâtre Inutile, Amiens.
Oublie !,
Lansman, 2011. Création en novembre 2011, mise en scène de Nicolas Saelens, Cie Théâtre Inutile, Amiens.


nouvelles


Indépendance cha cha cha sur fond de blues, Sépia, 1992,
Prix de la nouvelle Africa n° 1, 1992.

La tomate farcie et L'horreur du vide (Revue Noire N°23).

Les Coupons de Magali, Le Monde Diplomatique, décembre 1992.
Prix de la Délégation Générale de la Langue Française 1992.

Sans nom propre, in Les chaines de l'esclavage, Apogée, 1998.

La Voiture est dans la pirogue (ouvrage collectif), Le Bruit des Autres, Encres vagabondes, 2000.

Volatiles, Editions Joca Séria (Nantes), mars 2006.



Autres

Afrique Noire et dramaturgies contemporaines : le Syndrome Frankestein, de Sylvie Chalaye, éditions théâtrales, collection Passages Francophones (co-édition les Francophonies en Limousin)

Alliant des entretiens avec les dramaturges Kossi Efoui, Idris Youssouf Elmi, Valérie Goma, Koffi Kwahulé, Koulsy Lamko, Caya Makhélé, José Pliya, Kouam Tawa et Marcel Zang, des extraits de pièces et sa propre réflexion, Sylvie Chalaye dresse un portrait vivant du nouveau courant des écritures dramatiques africaines francophones, né au détour des années 1990, sur les traces de Sony Labou Tansi.
Loin d'une Afrique de carte postale, cette nouvelle génération d'écrivains déconcerte et affirme son droit à l'originalité et à l'impertinence. Ces écritures, enfin désinhibées, se pensent au monde et ont entrepris de retourner l'aliénation en force de changement.
Un ouvrage qui délivre des clés de lecture et donne envie de partir ou de repartir à la découverte d'auteurs à la créativité vive et dérangeante.



liens


Afrique Noire et dramaturgie contemporaines : le syndrome de Frankenstein, de Sylvie Chalaye, Editions Théâtrales, coll. Passages francophones, 2004
Jeune Afrique - mars 2011
Africultures
Courrier international (vidéo : Je ne suis pas un auteur africain - déc. 2011)
Le Matricule des anges (extraits vidéo)
Le Matricule des anges (La fabrique de cérémonies)
Radio Praha (interview)
Editions Lansman
Le Bruit des Autres
Cultures Sud : rencontre avec Kossi Efoui "Ecrire c'est tirer la langue", propos recueillis par Jacques Chevrier
Editions du Seuil
Compagnie Théâtre Inutile



mise à jour janvier 2012
photo Patrick Fabre - 2008